Brèves de comptoir

Frais de comptabilité et réduction d’impôts : comment en profiter ?

GOUVERNEMENT-FISCALITE-IMPOTS
Adrien NAVELOT
Ecrit par Adrien NAVELOT

Une réduction d’impôts sur les factures de mon expert-comptable ?
Oui s’il est de bon conseil !

Ça y est, tu as franchi le pas. Tu t’es immatriculé auto-entrepreneur car tu estimes que ton chiffre d’affaires ne sera pas très élevé les premières années, tu veux créer ton entreprise à moindre coût et avoir un minimum de formalités à effectuer…

Bien, mais as-tu pensé à valider le meilleur statut avec ton expert-comptable ?
Quand tu optes pour le statut d’entrepreneur individuel, le niveau de charges sociales et d’impôts est souvent moins élevé que si tu es en auto-entrepreneur …

réduire impôt Démonstration :

1° Tu choisis plutôt le statut d’entrepreneur individuel que celui de l’auto-entrepreneur afin d’être imposé sur un résultat (recettes – dépenses) ;

2° Ton chiffre d’affaires annuel reste inférieur à 82 200 € pour les ventes ou 32 900 € pour les prestations de services (mêmes seuils que l’auto-entrepreneur) ;

3° Tu adhères à une association de gestion agréée (AGA) ou à un centre de gestion agrée (CGA) dont la cotisation annuelle est d’environ 150 € ;

4° Tu fais appel à un expert-comptable pour déclarer tes résultats, optimiser ton imposition et maximiser tes gains net annuels, bénéficier de ses conseils en choisissant avec lui les prestations dont tu as besoin.

En remplissant ces conditions tu as droit à la réduction d’impôts pour frais de comptabilité !

La réduction d’impôts est calculée sur les 2/3 des dépenses de conseils de l’expert-comptable et de la cotisation annuelle de l’association de gestion. Elle est plafonnée à 915 € par an, elle sera déduite de l’impôt à payer (pas de remboursement si elle n’est pas imputée en totalité).

Alors n’attends pas et prends contact avec un expert à CAPEC !

A propos de l'auteur

Adrien NAVELOT

Adrien NAVELOT

Expert-comptable à CAPEC, cabinet d'expertise-comptable, conseil et audit.
Accompagne les entreprises du bâtiment, travaux publics, BTP...

Ecrire un commentaire