Les ustensiles

La tenue de caisse, ou comment on va (encore) te simplifier ton organisation administrative !

ticket_de_caisse
Benoît PARIS
Ecrit par Benoît PARIS

« Je veux ta caisse ! »

Rassure-toi ! Je ne suis ni en train de te braquer, ni de t’emprunter ta voiture. Je te parle JUSTE d’un justificatif comptable obligatoire pour lequel je te demanderai, en tant que créateur, d’y accorder un soin tout particulier lorsque tu devras l’établir.

Alors la caisse, c’est quoi au juste ?

La caisse, c’est ce qui va retracer l’ensemble de tes opérations en espèces : d’un côté la monnaie que tes clients te donnent pour te payer ; de l’autre la monnaie que tu sors de ton tiroir-caisse, soit pour payer une petite dépense, soit pour aller la poser sur ton compte en banque. Pas besoin de t’expliquer, enfin je pense, pourquoi l’administration fiscale est très attentive à la manière dont tu vas justifier ces opérations et s’assurer qu’une partie de tes recettes ne disparaissent pas entre ta boutique et ta banque…

Concrètement, quelles obligations ?

Tu as donc l’obligation de tenir un livre de caisse sur lequel tu vas indiquer, jour par jour, l’ensemble de ces opérations en espèces.

Dans certaines activités (commerces de détail, restauration, coiffure,…), on t’autorise à y faire figurer l’ensemble de tes recettes, même celles réglées avec d’autres moyens de paiement (chèques ou cb par exemple). Cela supposera toutefois que tu ventiles bien les opérations par type d’encaissements.

A la fin de la journée, un contrôle est nécessaire : s’assurer que le solde d’espèces que tu as calculé dans ton livre de caisse correspond au solde réel que tu as dans ton tiroir-caisse. Et en cas d’écart, il faudra pouvoir l’expliquer (erreur de saisie, erreur dans un rendu de monnaie, vols,…).
Evidemment, ton solde calculé ne pourra pas être négatif… tellement évident à dire mais dans les faits on a souvent des surprises :)

Et si ltenir sa caisse capec le bistrot des créateursa caisse est mal tenue ?

Les conséquences peuvent être lourdes, puisqu’en cas d’anomalies graves, ta comptabilité peut perdre sa valeur probante, et donc être rejetée par l’administration fiscale.

Ce qui signifie reconstitution du chiffre d’affaires par l’administration, reconstitution de ton bénéfice, taxation d’office, pénalités… rien de réjouissant en fait !

Mais au Bistrot on a une solution pour t’aider !

Face au péril imminent qui plane au-dessus de toi, un outil simple existe, et on te le met à ta disposition !

Disponible sur Internet, il te permettra d’enregistrer tes opérations journalières de manière simple et de contrôler tes soldes. Mais surtout il te permettra de suivre ton activité : chiffre d’affaires journalier, panier moyen, synthèse mensuelle, comparatif d’une année à l’autre, répartition du chiffre par activité et mode de paiement… autant d’informations utiles pour gérer sans stress ton entreprise.

Grace à cet outil, tu sécurises donc une partie très importante de ta gestion administrative, et tu peux donc te concentrer sur le plus important : faire rentrer l’argent dans la caisse !

Tu veux essayer ? Contacte-moi que je te présente cet outil. 

A propos de l'auteur

Benoît PARIS

Benoît PARIS

Expert-comptable à CAPEC, cabinet d'expertise-comptable, conseil et audit.
Accompagne les entrepreneurs dans leur projet de création-reprise

Ecrire un commentaire