La Suggestion du chef

S’assurer contre le chômage quand on est dirigeant

assurance chomage emploi
Amélie DESCHAUMES

Je te l’ai expliqué dans mon article sur « les fausses bonnes idées reçues sur le «bon » statut social » : quand tu es dirigeant d’entreprise, quel que soit ton statut social (non salarié ou assimilé salarié), tu n’es pas couvert par l’assurance chômage.

La garantie chômage des dirigeants, ça existe !

Et bien oui c’est comme cela, mais c’est logique… c’est toi qui dirige, qui prend les décisions, il est donc difficile de ne pas les assumer en cas d’échec, et il est encore moins concevable de penser que tu pourrais t’auto licencier…

assurance chomage dirigeantToutefois, il n’y a pas que Pôle Emploi dans la vie…

Entreprendre, c’est prendre des risques, et quand tu prends des risques tu as le droit de t’assurer.  Il est donc tout à fait possible pour toi de t’assurer un minimum de protection, notamment en cas de perte de salaire.

Il existe plusieurs organismes, sociétés d’assurance ou associations, qui peuvent t’assurer une indemnisation minimale, notamment en cas de dépôt de bilan.

Tu vas me dire « OK, mais à quel prix ? »

Et bien tu te trompes ! En comparaison aux charges supportées au titre d’un salarié, ce n’est pas si cher que cela…

Démonstration en chiffres :

  • La cotisation de base pour un nouveau dirigeant, minoritaire ou majoritaire, quel que soit le montant de sa rémunération, est en principe compris entre 400 et 1 000 € par an selon les organismes. Elle t’assure une indemnisation minimale forfaitaire comprise entre 5 000 et 11 000 €.
  • La cotisation due au titre d’un salarié, part salariale et patronale, rémunéré au SMIC, s’élève à un peu plus de 1000 euros par an. Elle lui assure une indemnisation variable selon la durée de son emploi et de son âge, mais qui ne peut néanmoins être inférieure à environ 10 000 euros.

Les conditions à respecter pour bénéficier de l’assurance chômage

En effet, comme pour beaucoup de contrats d’assurance…

Il existe un délai de carence de 12 mois entre la date d’affiliation et la fin involontaire de la gérance pour que tu puisses percevoir l’indemnisation. Il est donc préférable de t’affilier le plus tôt possible, et même dès le départ.

Si ton activité est déjà lancée depuis plusieurs années, il sera difficile de mettre en place ce type de contrat si cette dernière rencontre déjà des difficultés traduites financièrement…

En tout cas, si tu as besoin d’information, si tu as des questions, n’hésite pas à m’appeler pour que je t’en dise plus sur le sujet et que je te renvoie vers le bon interlocuteur. Seuls certains organismes proposent ce type de contrat !

A propos de l'auteur

Amélie DESCHAUMES

Amélie DESCHAUMES

Ecrire un commentaire