Les ustensiles

RGPD : 99% des entreprises sont concernées !

RGPD créateurs d'entreprise
Ana FERNANDEZ
Ecrit par Ana FERNANDEZ
Pour les entreprises, le RGPD va entraîner des changements majeurs !

Le règlement européen sur la protection des données personnelles sera applicable le 24 mai 2018 dans tous les pays de l’Union Européenne. Cette réforme globale doit permettre à l’Europe de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique.
Sache que toutes les entreprises sont potentiellement concernées, car ce qui compte, ce n’est pas le nombre de salariés employés, mais le volume et la nature des données personnelles traitées par chaque structure !
RGPD_25_mai_2018

La RGPD poursuit 3 objectifs :

  • Renforcer les droits des personnes, notamment par la création d’un droit à la portabilité des données personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures ;
  • Responsabiliser les acteurs traitant des données (responsables de traitement et sous-traitants) ;
  • Crédibiliser la régulation grâce à une coopération renforcée entre les autorités de protection des données, qui pourront notamment adopter des décisions communes lorsque les traitements de données seront transnationaux et des sanctions renforcées.

Sensibiliser au RGPD  

BPIFRANCE et la CNIL proposent, en ligne, un guide complet et pédagogique pour aider les entreprises à se mettre en conformité avec les nouvelles règles d’administration des données personnelles.

Ce guide est destiné aux responsables de TPE et de PME et non à des spécialistes. Sa rédaction est simple et abondamment illustrée d’exemples, de conseils, de dessins et de schémas qui facilitent la compréhension des différentes situations abordées !

Le guide est à télécharger ici : https://bit.ly/2H5TWjR

Les risques en cas de non-respect ? 

En cas de non-respect du RGPD, l’entreprise s’exposera à diverses sanctions :
  • Une sanction en cas de manquement simple peut aller jusqu’à 2% du CA de l’entreprise
  • En cas de faute grave, la sanction est doublée. Dans tous les cas, le montant le plus élevé est retenu.
Au-delà du préjudice financier, les répercussions seront les plus fortes au niveau de l’image de l’entreprise fautive. Car l’objectif de ce règlement n’est pas de punir la fuite de données, mais de prévenir les comportements à risque des entreprises peu regardantes des données personnelles.
Si tu n’as pas encore eu le temps de t’adapter et à te conformer, il est encore temps de le faire !

A propos de l'auteur

Ana FERNANDEZ

Ana FERNANDEZ

Chargée de communication

Ecrire un commentaire