Happy hour

Arnaques suite à la création de ton entreprise ou de ta société

courrier arnaque
François MALE
Ecrit par François MALE

Faux courriers d’arnaque suite à la création d’une entreprise 

arnaque faux courrier création entrepriseDans mon précédent article je t’avais donné quelques astuces pour ne pas oublier les essentiels de la création d’entreprise.
A présent, voici quelques bons conseils pour t’alerter car tu seras la cible de nombreuses tentatives d’arnaques. Bonne lecture !

 

  1. De quoi parle-t-on ?

Tu vas être le destinataire de courriers, fax, mails ou messages sur répondeurs ayant pour objet la création de ton entreprise. Quelques exemples d’arnaques :

  • remplir un questionnaire pour obtenir tes données personnelles et professionnelles ;
  • faire un chèque pour payer des frais de création ;
  • te mettre en conformité avec telle ou telle réglementation française ou européenne et contacter la société qui t’écrit au plus vite en versant un acompte sous peine de sanction, etc.

Alors comment reconnaître ces arnaques ?

Souvent les auteurs imitent les documents officiels et tu pourras y trouver :

  • Des logos de certaines administrations : le greffe, la CCI « Chambre de Commerce et d’Industrie », l’administration fiscale, le SSI, etc. ;
  • Un logo aux couleurs de la France avec une Marianne et la devise de la France ;
  • Des noms intégrant des mots-clés savamment choisis : « légal », « préfecture », « agence Française », etc. ;
  • L’utilisation de termes tels que « rappel » ou « circulaire » ;
  • Une date de retour impératif ;
  • Des éléments d’identification : ton secteur d’activité, le nom de ton entreprise, ton numéro SIREN, etc.

Ces messages sont très souvent anxiogènes et t’indiques des réglementations à respecter, des obligations à te mettre en conformité au plus vite, un rappel des sanctions encourues, etc.

  1. Comment réagir à toutes ces escroqueries ?

La première chose à faire est de contacter ton expert-comptable qui pourra te dire au premier coup d’œil ce qu’il faut faire ou non et s’il s’agit d’une arnaque !

En effet, ce type de message va en principe te proposer des solutions :

  • Un numéro de téléphone ;
  • Un service d’assistance téléphonique ;
  • Un diagnostic à réaliser ;
  • Une visite chez toi pour faire un audit, etc.

Surtout ne fais rien de cela !

Si c’est le cas, tu feras certainement l’objet d’un harcèlement incessant ensuite jusqu’à ce que tu acceptes une prestation au mieux inexistante et avec un prix exorbitant.

Dans le cas où tu t’es fait piéger voici quelques conseils. Tu peux :

  • Menacer de déposer plainte si le harcèlement se poursuit ;
  • Cesser simplement de répondre aux sollicitations notamment téléphoniques ;
  • Consulter les sites officiels de l’état « servicepublic.fr », « accessibilite.gouv.fr » pour t’assurer de leur identité ou contenu ;
  • Consulter régulièrement des sites internet des DDT « Direction Des Territoires », de la DREAL « Direction Régionale de l’environnement de l’Aménagement et du Logement » qui publient sur leurs sites les pratiques et les sociétés incriminées ;
  • Contacter les CCI « Chambre de Commerce et d’Industrie » ou la CMA « Chambre des Métiers »
  • Te signaler à la DDPP « Direction Départementale de la Protection des Populations » de ton département : cela équivaut à un dépôt de plainte.

Dans tous les cas je te conseille d’être vigilant à toutes les sollicitations dont tu feras l’objet après la création de ton entreprise ! Contacte CAPEC ou Le bistrot des créateurs : nous sommes là pour t’accompagner !

A propos de l'auteur

François MALE

François MALE

François MALE, Expert-comptable à CAPEC, cabinet d'expertise-comptable et de conseils situé à Quetigny

Ecrire un commentaire