Les ustensiles

Crowdfunding : la CCI de Côte-d’Or lance Coccigo21

cci coccigo21
Benoît PARIS
Ecrit par Benoît PARIS

Le crowdfunding, c’est quoi exactement ?

Le financement participatif, c’est à la mode tout le monde en parle. Et pour faire plus tendance, on va utiliser le terme crowdfunding (what else ?).

Mais sais-tu vraiment en quoi cela consiste et surtout, connais-tu la nouvelle plateforme lancée fin novembre par la CCI Côte-d’Or?

Une définition s’impose…

Petit cours d’anglais : crowdfunding signifie « financement par la foule ». Nous parlons donc d’un mode de financement qui va rechercher la contribution non pas des acteurs traditionnels que peuvent être les banques, mais du grand public. Le développement d’Internet a évidemment permis au crowdfunding de croître, puisqu’aujourd’hui il est répandu grâce à des plateformes dédiées.

En 2020, 1 000 milliards de dollars seront collectés à travers le monde !

Pour bien comprendre l’ampleur du phénomène, juste quelques chiffres :

  • En 2009, 530 millions de dollars collectés à travers le monde
  • En 2013, 6,1 milliards de dollars collectés (en France 78 millions d’euros)
  • En 2014, 16,2 milliards de dollars collectés (en France 152 millions d’euros)
  • Prévision 2020 : 1000 milliards de dollars

Alors, certes on reste encore sur des montants faibles par rapport aux financements traditionnels, mais le crowdfunding s’étend de manière exponentielle dans le paysage économique, et apporte avec lui une alternative nouvelle pour porter un certain nombre de projets.

Le crowdfunding, ça prend quelle forme ?

3 formes de crowdfundingEn fait, le financement participatif revêt 3 formes :

  • Le financement sous forme de dons

On est là dans la version classique du crowdfunding : le contributeur fait le choix de soutenir le projet en versant une somme d’argent ; le porteur du projet a le choix de le remercier par une contrepartie (d’une valeur plus faible que la somme perçue) ou non.

Ce mode de financement s’adapte tout particulièrement lors de la phase d’amorçage d’un projet, puisqu’il permet à la fois de tester le marché, et  peut être un excellent vecteur de communication.
A l’inverse, il serait dangereux de miser tout le financement de ton projet uniquement sur le crowdfunding. Il doit simplement venir en complément, un peu comme la cerise sur le gâteau.

En terme de montant mobilisable, il n’y a pas de montant maximum de prévu.

  • Le financement sous forme de prêt (ou crowdlending)

Ce financement prend 2 formes :

  • Le prêt solidaire sans intérêt, qui permet de financer des projets entre 100 et 10 000 €
  • Le prêt rémunéré qui permet de financer des projets d’entreprises jusqu’à 1 million d’euros

Le crowdlending instaure une dérogation au monopole bancaire, aussi un cadre légal est en train de se mettre en place, depuis une ordonnance de mai 2014. Les contributeurs sont donc limités à 1 000 € dans le cadre d’un prêt rémunéré, 4 000 € pour un prêt solidaire ; dans les 2 cas la durée du prêt ne peut être supérieure à 7 ans.

Evidemment, ce financement devra faire l’objet d’un remboursement, comme tout prêt classique.

  • Le financement participatif en capital (ou crowdequity)

Ce troisième schéma consiste à permettre aux contributeurs d’entrer au capital des entreprises qui cherchent à lever des fonds (par le biais de titres de participations ou de créances).
Ce schéma s’adresse avant tout à des entreprises en phase de croissance, et va porter sur des projets qui s’inscrivent dans la durée ; les contributeurs ne bénéficieront de leur retour sur investissement qu’à la sortie.
Le crowdequity est, contrairement aux deux autres financements présentés, plus complexe à mettre en place, et suppose une organisation juridique adaptée. En outre, du fait du nombre important d’actionnaires, il faudra faire attention à la dilution du capital si tu ne veux pas perdre la main sur ton bébé.

Mais alors, Coccigo21 de la CCI Côte-d’Or, c’est quoi ?


Coccigo21 crowdfunding cci cote d'orCoccigo21
c’est la plateforme de financement participatif lancée par la CCI Côte-d’Or, en partenariat avec la société Bulb In Town, qui propose d’accéder à 2 types de financement :

  • Le cronwfunding
  • Le crowdequity

La particularité de cette plateforme, c’est qu’elle est destinée à des projets « Made In Côte d’Or » soit des projets exclusivement locaux.

Donc si tu es implanté dans le département, que tu souhaites tester ton produit auprès d’une clientèle locale (et donc très certainement ta clientèle future), ce portail est fait pour toi alors n’hésite pas à cliquer ici pour en savoir plus https://www.coccigo21.fr/

Et le Bistrot des Créateurs, il en pense quoi ?

Et bien le Bistrot il adhère pleinement au concept. Pourquoi ?

18 000 projets ont été financés en France via les plate-formes en 2015.
2.3 millions de contributeurs en financé un projet
la collecte atteint près de 300 millions d’euros en 2015

D’abord, parce que le financement participatif, tu l’as compris, apporte aujourd’hui une alternative intéressante aux financements traditionnels. N’allons pas croire qu’il va se substituer aux banques, ce n’est pas l’idée, mais il peut venir en complément pour accélérer le lancement d’une idée. Et surtout, c’est un outil de communication super efficace, qui peut en plus te permettre de sonder en direct le potentiel de ton concept avant de réellement le lancer.

Ensuite, parce qu’au Bistrot nous sommes attachés à soutenir tout ce qui mettra en valeur la Bourgogne. Et que Coccigo21 justement est dans une démarche 100% terroir, 100% Côte-d’Or.

Enfin, parce qu’on adhère au projet, Le Bistrot (ou plus précisément le cabinet CAPEC) a choisi de s’inscrire en partenaire engagé dans cette belle aventure et s’attachera donc à promouvoir cette plateforme, et la conseiller à tous nos créateurs qui pourraient y trouver un intérêt.

A propos de l'auteur

Benoît PARIS

Benoît PARIS

Expert-comptable à CAPEC, cabinet d'expertise-comptable, conseil et audit.
Accompagne les entrepreneurs dans leur projet de création-reprise

Ecrire un commentaire